10 ans d'Agile Tour à Toulouse

Les 26 et 27 octobre prochains, je serai à la Grainerie pour la 10ème édition de l'Agile Tour Toulouse.

Je n'ai pas forcément envie de la jouer "ancien combattant" mais, il y a un peu plus de 10 ans, je participais au deuxième Séminaire d'Information Gratuit sur les Méthodes Agiles de Toulouse organisé par Claude et jamais je n'aurais cru que l'on serait encore là aujourd'hui. Ces séminaires étaient (à peu près) trimestriels et le 7ème d'entre eux, le 16 octobre 2008, fut en fait la 1ère édition de l'Agile Tour Toulouse. L'organisation se déroula, comme pour les autres séminaires, au QG historique avec Claude, Thierry et Jean-Marie qui nous avait rejoint depuis peu.

Agile Tour était une initiative parisienne et on ne savait pas trop comment se positionner face à ce que l'on ressentait comme "Paris vient expliquer aux provinciaux ce que sont les méthodes agiles". Je crois que c'est Claude qui avait le mieux résumé la situation "on n'a pas forcément envie de le faire mais on n'a surtout pas envie que ça se fasse à Toulouse sans nous".
Au final, nos craintes n'étaient pas tellement fondées et le programme de cette première édition avait quand même une belle gueule avec Philippe Krutchen en tête d'affiche. Pour ma part, j'ai eu droit à débuter la 1ère présentation avec un historique des méthodes agiles. Je parlais pour la 1ère fois de ma vie face à un amphi de l'université Paul Sabatier plein à craquer. Je me souviens surtout du stress et je ne suis pas sûr d'avoir été très clair dans mes propos...

Dans la foulée, la Société des Innovateurs pour la Généralisation de Méthodes Agiles de Toulouse était créée en janvier 2009 pour pérenniser l'organisation de ces événements. Ayant eu d'autres priorités, je ne me suis pas trop impliqué dans l'organisation des Agile Tour Toulouse suivants. J'ai quand même eu le plaisir d'y animer en 2009 un atelier de TDD en profitant des installations de l'IUT de Blagnac. En 2010, j'y ai encore tenté du TDD mais cette fois le code était "joué" par des composants logiciels humains.

En 2011, l'Agile Tour Toulouse déménage à Diagora. Il y restera pendant 3 ans. Le bureau de l'association a été renouvelé et la nouvelle équipe emmenée par Frédéric (et sa légendaire casquette) organise un événement d'une toute autre dimension : près de 500 participants, des "keynotes" et beaucoup plus de sessions en parallèle.
C'est toujours l'occasion pour moi d'animer quelques sessions. En 2011, j'ai repris mes composants logiciels humains pour illustrer des principes de conception dans "Si t'es pas SOLID, t'es pas agile" et j'ai transformé les "apprenticeship patterns" en jeu de carte dans "Quand je serai grand, je serai artisan du logiciel". En 2012, avec "Deux ans dans le flux", je parle pour la première fois de l'équipe dans laquelle je travaille. 2013 est l'exception qui confirme la règle : étant l'animateur du comité de sélection, je choisis de ne proposer aucun sujet.

L'association SIGMAT a été renommée en "Agile Toulouse" et s'est par la suite, dotée d'une direction collégiale mais s'il est une constante, c'est bien le changement. Chaque renouvellement majeur du bureau de l'association apporte son lot de nouveauté à l'Agile Tour. En 2014, pour la 7ème édition, cela sera un cadre original (la maison de la recherche et de la valorisation) et, pour la première fois, un événement sur 2 jours. Pour ma part, je trouve encore le moyen d'y animer un truc. Cette fois, ce sera la pièce de théâtre "Doublures en Folie".
L'année suivante, les 2 journées restent et le lieu devient encore plus original : un espace dédié aux arts du cirque. Avec une présentation sur la question des estimations, je m'essaie, avec plus ou moins de réussite, au format 20 minutes dans une salle assez impressionnante où l'espace dont dispose l'orateur est plus grand que celui où est entassé un public pourtant bien nombreux. En 2016, le format et les salles ne changent pas et j'y reviens pour présenter un sujet sur l'artisanat du logiciel.

Ces dernières années ont aussi été celles d'une ouverture vers des intervenants qui ne sont pas issus du monde de l'agilité : Danièle Linhart en 2015, Marc Halévy en 2016.
2017 sera dans la continuité de cette approche avec Jacques Antoine Malarewicz et Christian den Hartigh.

Je n'ai aucune information particulière sur cette 10ème édition mais je sais qu'elle sera à la fois dans la lignée des années passées et qu'elle apportera son lot de nouveautés.
Si vous êtes encore en train de lire ce texte et que vous n'êtes pas encore inscrit, qu'attendez-vous donc pour le faire ?
Et si vous êtes intéressés par la 2ème journée, dépechez-vous, il ne reste presque plus de places.


PS: si jamais vous venez le 26 octobre et que, malgré tout ce que j'ai pu écrire, la matinée ne vous enchante pas (ce qui serait étonnant), passez-donc me voir l'après-midi. J'animerai une session de jeu "Mon entreprise agile".

dbroc

Janvier 2009.. chouettes souvenirs que la création de l'asso ;-)
Merci pour ton influence sur le mouvement à garder l'emphase sur le code

dbroc 12 octobre 2017 - 17:09

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ce billet n'a pas de rétroliens

URL de rétrolien : https://agilitateur.azeau.com/trackback/518